Rencontre avec Instants Pixels - Happy user de Fotostudio

Publié le lundi 17 février - fotostudio

Rencontre avec Instants Pixels - Happy user de Fotostudio

Marjorie est une jeune photographe âgée de 25 ans, qui vit en Charente, à la Rochefoucauld, une petite ville à proximité d’Angoulême. C’est en août 2015 qu’elle a lancé son activité de photographe. En décembre 2016, elle a aussi ouvert sa propre boutique photo, où elle propose ses services de photos d’identité, de photo scolaire et la vente de produits variés.


En parallèle, elle s’est aussi spécialisée dans la photo qui relate les histoires de famille, dans laquelle elle englobe le mariage, la maternité et les photos d’enfants. Rencontre avec une jeune femme motivée qui, aujourd’hui, n’envisage plus de gérer son activité sans Fotostudio.

Pourquoi as-tu commencé Fotostudio?

J’ai d’abord entendu parler de Fotostudio au moment où la plateforme est arrivée sur le marché, car beaucoup de photographes que je connaissais s’y sont mis. Etant toujours un peu méfiante des choses sur lesquelles tout le monde se dirige, j’ai regardé tout ça de loin, mais en août 2019, j’en entendais tellement parler que je m’y suis intéressée.


Avant Fotostudio, la gestion de mon suivi client et mon organisation n’étaient pas au beau fixe et j’ai eu envie de m’améliorer en testant la plateforme. Au bout des deux mois d’essai, je me suis rendue compte que je ne pourrais plus jamais fonctionner sans Fotostudio. J’ai bien sûr encore beaucoup de choses à paramétrer mais je suis beaucoup plus organisée depuis que je m’y suis mise! Fotostudio me permet d’avoir un regard sur les séances faites, celles à venir, sans devoir fouiller dans plein de dossiers.


Comment fonctionnais-tu avant?


Ma double activité implique que je travaille avec un logiciel de caisse. Il me permettait d’émettre des sortes factures très sommaires, mais qui n’étaient pas bien détaillées et donc pas toujours claires. Je devais faire les devis moi-même et fouiller dans plein de dossiers pour les retrouver, c’était une catastrophe.

Il faut prendre le temps de faire le paramétrage sur Fotostudio, mais une fois qu’on a compris le mécanisme, ça va tout seul et on devient beaucoup plus organisé.

Quelle est la fonctionnalité indispensable de Fotostudio selon toi?

Je pense que l’ensemble est indispensable, que ça soit les devis et factures qui permettent de gérer une comptabilité. J’aime aussi beaucoup la partie dédiée aux suivis clients car malgré tout, c’est indispensable pour les garder et créer du lien avec eux. 


Je trouve aussi que les workflows sont très clairs. C’est autre chose que mes tableaux Excell dans lesquels je passais des heures. Ici, j’en ai créé par type de séances et j’adore. C’est une partie à mes yeux, impérative. Elle permet de se situer dans nos tâches, de gérer l’envoi de mails récurrents… Elle est indispensable.

Pourquoi ne peux-tu plus t’en passer?

Parce que sans Fotostudio, je ne suis pas organisée. Retrouver toutes mes données centralisées au même endroit me permet d’être bien plus organisée, me permet de retrouver toutes les données de mes clients, que ça soit des factures, des contrats… Tout est plus simple!



A propos de l'auteur

Original

Jehanne Moll

Photographe depuis plus de dix ans, Jehanne est un peu touche-à-tout: spécialisée dans le mariage et les portraits d’entrepreneurs, elle aime accompagner les personnes avec qui elle travaille tout en douceur et bienveillance. Quand elle n’a pas son appareil photo en main, c’est à travers les mots qu’elle aime s’exprimer pour mettre ceux qu’elle rencontre en lumière pour éveiller la curiosité de ceux qui la liront. Depuis l’été 2019, elle a rejoint l’équipe de Fotostudio où elle épaule Anthony dans la création de contenus pour rendre le logiciel encore plus accessible et ainsi, créer du lien au sein de la communauté de Fotostudio.